I AM BREAD – Journal de bord d’un bout de pain : Jour 1

Ce qui va suivre est le récit de mes incroyables aventures. De l’action, de l’émotion, du suspens, voici ce à quoi vous devez vous attendre en plongeant dans mon histoire. Je n’ai pas la pretention d’avoir une vie palpitante, cependant, croyez-moi, vous ne sortirez pas indemnes des péripéties qui vont suivres. Je suis un bout de pain, I AM BREAD.

I-am-Bread-1-1280x720
IAmBread_4
indius-i-am-bread-04

JOUR 1 : Lundi – Cuisine

C’est ici que je suis né, sur cette planche en bois. Coupé délicatement en fine tranche je me détachais de ce qui fut jadis mon corps, ma brioche. J’étais désormais une entité indépendante, doté d’intelligence. J’étais capable de penser et de me mouvoir à ma convenance. Enfin presque. Je ne maîtrisais pas encore bien mes déplacements et cassais dans ma course divers objets se trouvant sur mon passage.

Il me fallait un but à ma vie, à mon existence. Je ne pouvais errer sans fin dans ce lieu à l’hygiène plus que douteuse. Et c’est là que je l’aperçus au loin. Il m’est apparu comme une évidence. La finalité dont toutes les tranches de pain rêvent. Le grille-pain. Qui n’a jamais rêvé de se glisser dans ses entrailles brûlante afin de sentir son corps chauffer, durcir et hop ! Se faire éjecter lorsque l’on a atteint la perfection. Brrr j’en avais des frissons rien que d’y penser. Mais pour y parvenir il me fallait franchir d’innombrables obstacles.

Je devais, pour commencer mon périple, descendre de cette table à la hauteur plus que dangereuse pour un être comme moi. Je chutai avec classe et aperçus un skate un peu plus loin. Cela pourrait m’être utile. Après m’être roulé par terre à moult reprises dans la saleté qui y règne, je parvins enfin à monter sur ce skate tant convoité. Je filai telle une fusée à travers la cuisine. Je sentais le vent se faufiler dans mes cheveux, le paysage défilait à toute allure, je me sentais léger et libre comme l’air… Un mètre plus loin j’atteignis le plan de travail et entamai mon ascension sur celui-ci. J’arrivai au sommet sans trop de difficulté mais terriblement sale de mon séjour au sol.

Dieu que cette cuisine était dégueulasse. Le grille-pain n’était pas tout près je devais donc continuer de m’enfoncer toujours plus loin. J’ai enfin compris pourquoi je vibrais à chaque fois que j’étais posé sur ce qu’il me semblait n’être que de la simple saleté. C’était en fait des insectes ! Il ne fallait surtout pas que je leur passe dessus. Je me devais de rester mangeable si je ne voulais pas échouer.

i-am-bread
i-am-bread-is-the-weirdest-video-game-of-2014-983-1417559408

Merde, je ne pouvais rester accroché trop longtemps après une paroi, mes forces ne me le permettaient pas. J’allais devoir me retaper l’escalade de ce frigo suite à cette chute.
« Diantre ! Je ne contrôle plus mon corps ! » m’exclamai-je. J’étais de plus en plus sale après chaque chute. Je devais me ressaisir et avancer calmement bordel de mie ! Peut-être qu’un tour dans cet évier aurait pu me laver, il semblait rempli d’eau. Cependant toute cette vaisselle m’empêchait d’avancer. Il fallait s’y attendre en voyant l’état de cette cuisine, une personne aussi sale ne pouvait pas faire la vaisselle.
Malheureusement une fois l’évier atteint mon sort ne fut autre que la noyade… Je devais recommencer.

Ce dernier essai semblait être le bon. J’ai ramassé un étrange objet brillant qui me permettait de rester propre et de m’accrocher aux parois aussi longtemps que je le désir. Je brillais désormais de mille feux. Je décidais donc de ne pas y aller par quatre chemins, je fonçais tout droit quitte à passer dans la litière du chat, je devais y arriver.

C’est ainsi que ce premier jour se termina, toasté à point.

steamworkshop_webupload_previewfile_353936677_preview

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>